« apprendre-a-taper-au-clavier »

Comment se former à écrire rapidement sur le clavier

Mon intention n'est pas de vous fournir la « formule magique », ni même la meilleure méthodologie, mais de vous proposer des outils qui vous permettront de progresser dans ce domaine et de mettre en valeur cette formation.

Vous pouvez commenter l'article en suivant le lien suivant : Commentez Donner une note à l'article (5), alors après votre lecture, n'hésitez pas.

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Profil ProSite personnel

Profil Pro

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Toujours en quête d'optimisation de son temps, que l'on soit blogueur, « forumeur », programmeur, etc., on se doit d'apprendre à taper avec ses dix doigts, tout cela, bien entendu, sans regarder son clavier.

Certains diront : facile ? Et d'autres : non… et certains penseront savoir !

Afin d'évaluer votre maîtrise, vous pouvez vous tester sur le site : 10-fast-fingers.com, qui va vous indiquer votre « nombre de mots tapés par minute ».

La disposition des touches varie en fonction des pays, voici une liste des types de claviers standards qui existent : « Disposition des touches des claviers informatiques ».

II. Pourquoi ?

En effet en maîtrisant ces méthodes vous pourrez désormais :

  • lire ce que vous écrivez au moment de la frappe et cela est d'autant plus utile quand vous discutez sur un forum, sur un chat, etc. ;
  • corriger vos fautes de frappe au fur et à mesure de l'écriture ;
  • vous concentrer sur ce que vous écrivez au lieu de contrôler les touches du clavier ;
  • vous ménager le dos, car quand on ne sait pas taper au clavier, la tête fait des mouvements entre le clavier et l'écran, ce qui entraîne une fatigue et une mauvaise position ;
  • etc.

Je laisse à chacun le soin de la compléter avec ses idées…

Deux sites pour vous faire croire que vous tapez hyper vite sur votre clavier : essaytyper.com et hackertyper.com.

Les bases pour bien commencer sont de s'habituer à positionner ses doigts sur le clavier :

  • les index doivent se trouver sur les lettres « F » et « J », ces lettres sont identifiables tactilement, car elles possèdent un tiret en relief ;
  • les pouces sont sur la barre d'espace ;
  • et, surtout au début, s'habituer à ne pas regarder son clavier pour avancer dans la formation.

III. Les solutions gratuites

III-A. Les sites Web

Sur Internet, nous trouvons une multitude de sites proposant des méthodologies différentes, à chacun de trouver la sienne.

Je vais pour ma part vous présenter quelques sites qui vont vous permettre d'améliorer votre technique.

10FastFingers : propose de saisir le plus de mots possible en une minute. À chaque fin de tableau, cela vous informe sur vos performances dactylographiques : nombre de caractères tapés à la minute, etc. Image non disponible
keybr : propose une série de paragraphes aléatoires ou personnalisés à enchaîner avec trois niveaux. Le système enregistre votre avancement et analyse vos erreurs pour vous aider à les éviter. À la fin, cela affiche un graphique de vos performances : vitesse de frappe, erreurs, etc. Image non disponible
sense-lang : propose une quinzaine de leçons qui vont du niveau facile au plus compliqué, une fois passé ce test vous serez en mesure d'être un bon tapeur de texte. Tout au long de l'exercice, vous avez des compteurs qui vous indiquent vos erreurs, le temps passé, etc. Image non disponible
Typingweb
Il propose une variété de didacticiels interactifs pour apprendre rapidement la dactylographie pour tous les niveaux (débutant, avancé, spécial). Il y a aussi un entraînement pour les chiffres. Tout au long de l'exercice, vous avez des compteurs qui vous indiquent vos erreurs, le temps passé, etc.
Image non disponible

Le site est en anglais, mais il suffit de changer la langue pour l'avoir en français.

Typingtest
Il propose une durée de test ainsi que différents exercices. Il vous suffit ensuite de saisir le texte qui apparaît à l'écran. Tout au long de l'exercice, vous avez des compteurs qui vous indiquent vos erreurs, le temps passé, etc.
Image non disponible

Le site est en anglais, mais il suffit de changer la langue pour l'avoir en français.

Dactylocours : propose dans la méthode gratuite vingt-sept leçons interactives et guidées. Chacun des exercices est là pour vous apprendre à positionner correctement vos doigts. Pour valider un cours et passer au suivant, vos statistiques doivent atteindre un certain niveau. Image non disponible
Typinglessons-online
Il propose trois exercices :
  • des caractères imposés, qui permettent d'apprendre progressivement la position des lettres. Cet exercice a huit niveaux de difficulté de A à H où l'on commence rangée par rangée. Puis, dans chaque niveau, on a une sélection de plusieurs caractères à apprendre, voir Image 1
  • un texte choisi par le site lui-même ;
  • la possibilité de choisir un texte soi-même et de le taper.
Image non disponible
Image 1 :
Image non disponible

Le site est en anglais, mais l'option du clavier AZERTY est présente.

III-B. Les softwares

Klavaro : logiciel d'apprentissage dactylographique, le programme prend en charge les claviers « azerty », « qwerty », etc.
L'apprentissage commence par le positionnement des doigts sur le clavier. Ensuite, au fil des leçons, vous apprendrez à taper de plus en plus vite sur votre clavier. Des statistiques vous permettront de suivre votre progression.
Image non disponible
RapidTyping Typing Tutor : apprendre à taper rapidement au clavier et le positionnement correct des doigts, facilement et gratuitement, avec l'excellent RapidTyping Typing Tutor ! Image non disponible
TypeFaster : taper rapidement au clavier sans le regarder. Il vous propose d'améliorer votre frappe grâce à un ensemble d'exercices consistant à saisir des séries de plus en plus complexes, allant de deux lettres jusqu'à des mots complets dans les dernières leçons. Image non disponible
Tux Typing : propose divers petits jeux animés par Tux. Pour chaque activité, plusieurs niveaux de difficulté sont disponibles. Les exercices sont de taper des noms avant qu'ils n'atteignent le bas de l'écran, ou bien de saisir des lettres avant qu'elles ne soient avalées par des poissons, etc. Image non disponible

IV. Quelques astuces !

Afin que les mouvements des mains suivent le rythme de la pensée, voici quelques astuces.

Comme chacun sait, deux doigts ne sont pas suffisants. Il faut se servir des dix doigts. Pour cela, il faut apprendre à positionner les mains et les doigts sur le clavier et pratiquer régulièrement des exercices pour pouvoir taper rapidement.

IV-A. Comment placer les doigts ?

Dans le cas d'un clavier « azerty », la technique est simple, et l'on dira que c'est la position initiale :

  • il faut poser l'auriculaire gauche sur la touche « Q » et le droit sur « M » ;
  • l'annulaire gauche sur la touche « S » et le droit sur la touche « L » ;
  • le majeur gauche est placé sur le « D » et le droit sur le « K » ;
  • l'index gauche sur le « F » et le droit sur le « J ».

Exemples :

  • lorsqu'on a besoin de taper la lettre « G », il faut juste glisser l'index gauche vers la droite et taper ;
  • lorsqu'on veut obtenir la lettre « H », on procède de la même façon de glissage, mais cette fois-ci, c'est vers la gauche.

Il est conseillé, dans un premier temps, d'apprendre à taper ces lettres sans regarder le clavier. On peut par exemple commencer de la gauche vers la droite, puis en sens inverse. Ensuite, taper les lettres une à une en intervertissant les tours.

IV-B. Comment acquérir une vitesse de frappe ?

  • La vitesse ne peut s'acquérir que par une activité régulière d'exercices. L'essentiel étant d'avoir de bonnes habitudes et d'éviter de regarder le clavier.
  • Une fois la ligne du milieu maîtrisée, l'étape suivante consistera à essayer de taper les lettres de la ligne supérieure. Pour taper le « A », il suffit de remonter l'auriculaire gauche et taper, et surtout de bien revenir dans sa position initiale « Q ».
  • Procéder ainsi pour tous les autres doigts. Pour taper la lettre « T », remonter l'index gauche, puis glisser un peu vers la droite avant de taper. Revenir ensuite à la position initiale « F ».
  • Ensuite passer à la ligne inférieure, les exercices seront les mêmes que pour la ligne supérieure, mais cette fois-ci on glisse le doigt vers le bas, en revenant toujours à la position initiale.
  • Comme exercice, on peut copier des textes de journaux chaque jour pendant une durée de quinze minutes. Le fait de lire le texte permet d'attirer le regard, donc évite de regarder le clavier.

Un progrès ne sera visible qu'au bout de quinze jours de pratique régulière.

V. Conclusion

La liste fournie n'est pas exhaustive, car vous vous doutez bien qu'il existe une multitude de sites et de programmes qui permettent d'apprendre à saisir.

Je ne fais aucun jugement sur un site, car un site peut correspondre à une personne et pas à une autre. Donc je vous laisse faire le choix du site qui vous convient le mieux.

Il est même recommandé d'essayer plusieurs solutions (deux ou trois), car chacune développe des méthodologies et des caractéristiques différentes.

Il existe aussi des variantes pour des dispositions de clavier nécessitant l'installation d'un programme : Bépo, Dvorak, etc.

VI. Remerciement

Je remercie Lana.Bauer qui m'a soufflé l'idée et pour ses conseils. Pour leurs remarques directes ou indirectes et conseils avisés : LittleWhite, ram-0000, germinolegrand.

Pour la correction orthographique et syntaxique : Bovino.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Vincent Viale et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2013 Developpez.com.